10 conseils pour visiter Angkor

Moines bouddhistes sur Angkor Wat

Moines bouddhistes sur Angkor Wat

  • Choisissez la bonne période : La haute saison touristique va de novembre à mars. Les temples sont moins visités en avril car il peut faire chaud et en mai car la mousson peut arriver. Peu de touristes fréquentent les temples de juin à septembre, saison des pluies. Il faut savoir que ces pluies ne sont jamais continuelles. La nature est verdoyante et la pierre des temples luisante. De la mi-octobre à novembre la pluie s’atténue, les touristes ne sont pas nombreux.
  • Équipez-vous : portez des vêtements aérés, prévoyez un petit imperméable, portez des chaussures légères et confortables, avec de bonnes semelles; le pavage des temples est irrégulier et peut être glissant quand il est humide. Prenez un parapluie contre la pluie ou le soleil. Une lampe électrique peut être utile pour visiter les pièces sombres. Une paire de jumelles permet d’apprécier les détails des structures en hauteur. Nous vous fournissons sur place le manuel d’exploration d’Angkor.
  • Informez-vous pour acquérir quelques notions sur l’hindouisme, le bouddhisme theravada. La plupart des guides papiers ont une section portant sur le sujet.
  • Choisissez un bon guide. Chaque temple a son histoire et ses secrets. Visitez les temples avec un guide d’Angkor ayant vocabulaire et connaissance.
  • Evitez la foule : la majorité des guides -et donc la plupart des touristes- suivent les mêmes itinéraires pour, le soir, se retrouver tous sur la colline Phnom Bakheng. Heureusement, il y a d’autre façons de visiter les temples d’Angkor.
  • Démarrez tôt le matin. La température est agréable, la lumière idéale pour la photographie.
  • Pour vous déplacer sur le site d’Angkor, préférez le tuk-tuk plutôt que le véhicule air conditionné. Les cris stridents des cigales et les parfums de la forêt d’Angkor font partie du plaisir.
  • Renoncez à vouloir tout voir. Il existe plusieurs centaines de temples sur la zone archéologique ! Préférez la qualité plutôt que la quantité.
  • Rencontrez les gens des temples : quelques enfants et leurs parents entretenant les allées donnent un peu de vie à la pierre des temples. Un sourire, une parole occasionnent parfois une rencontre, un souvenir impérissable.
  • Visitez les musées : le musée national à Phnom Penh, abritant de nombreuses pièces d’une valeur inestimable, sauvées du pillage des temples d’Angkor. A votre retour, visitez le musée Guimet à Paris.

 

Le Train Bamboo

Le Bambou Train à Battambang - CambodgeDe passage à Battambang,  ville située à l’est de Siem Reap (Angkor), ne surtout pas manquer pas le Train Bamboo ou Bamboo Train, expérience extraordinaire. Pour une poignée de dollars, embarquez le TGV des rizières, petite plate-forme de planches et bambou motorisée. Vous rencontrerez les villageois qui l’utilisent au quotidien pour transporter leurs marchandises.

Le petit chariot roule a 50 km/heures sur une voie ferrée datant de la colonisation, entretenue avec les moyens du bord. Il n’y a aucun risque, le chauffeur est prudent. Chose incroyable, lorsqu’un autre Bamboo Train arrive en face, tout le monde descend, y compris le charriot démonté en 2mn !