Une expérience hors sentiers battus, près d’Angkor

A l’écart des itinéraires touristiques

Séjour à Banteay Srey

 

 

 

 

 

 

JOUR 1
7:00 – Siem Reap. Départ matinal plein est, vers les monts Kulen et le district de Banteay Srei.

Papillons à Banteay Srey

8:00 – Nous débutons cette journée avec une agréable promenade en forêt, exigeant toutefois de bonnes jambes; cette balade nous mène au sommet de la colline Phnom Bok avec, ultimes récompenses, son petit temple et sa vue panoramique sur la région d’Angkor.

11:00 – Découverte de l’un des joyaux de la période angkorienne, le très peu visité Banteay Samre. http://www.templesangkor.com/index.html#banteaysamre.JPG

13:00 – Déjeuner dans un petit restaurant local, tout près du temple.

14:00 – Plus loin, nous pénétrons dans l’immense volière aux papillons recensant de nombreuses espèces très colorées. Une visite pédagogique où l’on peut observer l’évolution de l’insecte, de l’œuf à l’âge adulte.

15:00 – Les producteurs de sucre de palme nous invitent à déguster leurs productions locales.

Restaurant à Banteay Srey16:00 – Rencontrer les cambodgiens, c’est aussi découvrir leurs temps tourmentés, avec notamment cette courte visite au Musée des mines; peu enclin à ce genre de visite, je recommande aux grands et petits ces 20minutes d’histoire contemporaine.

Nos hôtes à Banteay Srey17:00 – Nos hôtes nous accueillent. Découverte de la vie au village, promenade dans la rizière, charrette à bœuf ou cuisine traditionnelle, chacun y trouve son plaisir.

Nuit à Banteay SreyNuit au village, chez nos amis cambodgiens.

 

 

 

 

 

 

JOUR 2

Le temple Banteay Srey

 

 

 

 

 

 

 

 

7:00 – Après le petit déjeuner, nous sommes les premiers arrivés sur le site exceptionnel de Banteay Srei.
9:00 – Retour sur Siem Reap et poursuite de notre séjour !

A l’hôtel

Petit lexique pour déchiffrer le jargon professionnel de l’hôtellerie

Réception ou Front desk

Réception ou Front desk

Boutique hotel

Le mot ‘Boutique’ appartient à la langue française mais il s’agit d’une expression d’origine anglo-saxonne désignant un hôtel à taille humaine, d’un design recherché et souvent articulé autour de thématiques avec souci du détail et décor offrant atmosphère, sentiment d’intimité. Le service peut être personnalisé -facteur important de différenciation- avec anticipation des besoins : le client devient un invité.

Catégorie de chambre

Chaque hôtel proposant sa propre nomenclature, il est parfois difficile de s’y retrouver. Nous avons rencontré les catégories suivantes :
Balcony, Boutique, Bungalow, Cabana, Century, Cottage, Deluxe, Deluxe Balcony, Deluxe Family Retreat, Deluxe Garden, Deluxe Junior Suite, Deluxe Piscine, Deluxe Suite, Deluxe Urban Room, Elegance Suite, Executive Suite, Family Suite, Garden Bungalow, Jaccuzzi Bungalow, Junior Suite, Landmark, Lodge, Panoramic Suite, Personality Suite, Pool Suite, Premier Deluxe, Residence Penthouse, Spa Suite, Standard, Standard Balcony, State Room, Studio, Suite, Superior, Superior Hillside, Superior Suite, Villa , Villa penthouse, etc.

Ce sont des appellations purement marketing. Faisons le tri : en règle générale, nous rencontrons quatre types de chambres en fonction de leur taille et leur confort, en ordre croissant : ‘Standard’, ‘Superior’, ‘Deluxe’ et ‘Suite’. Avant d’acheter une prestation hôtelière, renseignez-vous sur la catégorie de chambre que vous achetez et une fois à l’hôtel, assurez-vous que vous occupez bien le type de chambre commandé. En nous confiant vos réservations, vous bénéficiez souvent d’un prix inférieurs à la réservation directe et nous nous assurons que vous occupez la chambre commandée.

Check In, Check Out

Le “check In ” correspond à l’heure de mise à disposition de la chambre. Le “check Out ” correspond à l’heure à laquelle le client doit libérer la chambre. En saison basse, certains hôtels proposent plus de souplesse dans ces horaires, notamment lorsque le client arrive de très bonne heure ou dont le vol de départ est tardif. Dans ce cas, le client peut disposer plus longtemps de la chambre.

Concierge

Terme ancien emprunté à l’hôtellerie traditionnelle. On désigne par conciergerie un service particulier de l’hôtel pouvant effectuer de nombreuses démarches pour le compte du client. Cela peut aller de la réservation d’une table, la recherche d’une baby sitter … Aujourd’hui la ‘conciergerie’ est assurée par la réception de l’hôtel.

Double room

Chambre d’hôtel équipée d’un grand lit de 2 personnes et pouvant accueillir 2 personnes.

King size

Un lit de grande taille, généralement de 190*200 cm.

Mini bar

Petit réfrigérateur dans le lequel vous trouvez boissons fraiches, alcoolisées ou non, cacahuètes, barres chocolatées. Le prix des consommations est indiqué à l’intérieur du minibar ou sur une feuille posée sur le bureau ou la table de nuit. La consommation de produits issus du mini bar est facturée par l’hôtel sur votre note, au Check Out.

No-show

Désigne le fait qu’un client ne s’est pas présenté le jour d’arrivée prévu. Le client ou l’agence de voyage n’ont pas prévenu l’hôtel pour annuler la réservation. Très souvent, les hôtels prennent des garanties au moment de la réservation permettant de facturer le client ou son agence. La pratique est de facturer uniquement la première nuit, même si plusieurs nuits ont été réservées.

Plateau de courtoise

Corbeille de fruits mise gracieusement à votre disposition dans votre chambre d’hôtel.

Produits d’accueil

Il s’agit d’articles souvent marqués ou brodés au nom de l’hôtel que vous trouvez à disposition dans la salle de bains. Le plus fréquemment il s’agit de savonnette et shampoing. Dans les hôtels haut de gamme, cela peut aller jusqu’à des lotions pour le corps, accessoires (peigne, bonnet de douche etc…). L’utilisation de ces produits est gratuite, à ne pas confondre avec les serviettes ou peignoirs brodés qu’il est très mal vu d’emmener à l’issu de son séjour. Certains hôtels facturent ces pratiques.

Rack rate

Terme anglais utilisé dans le secteur hôtelier pour désigner les tarifs de base de l’hôtel avant toute remise ou promotion. En français, on parle également de “tarifs affichés”. Les consommateurs étant de plus en plus en mesure de comparer et étant à la recherche de bonnes affaires, de plus en plus d’hôtels fondent leur stratégie commerciale sur de très nombreuses promotions afin d’attirer les clients. Cette tendance a pour effet d’augmenter artificiellement le rack rate (ou tarifs affichés). Les clients ont l’impression de faire une bonne affaire mais en fait, le prix moyen de l’hôtel n’a pas diminué. Ce phénomène a été accéléré notamment avec l’arrivée des centrales de réservations hôtelières sur internet. Les hôtels devant donner des commissions aux centrales leur apportant des réservations, les hôteliers ont tendance à augmenter le rack rate afin d’atténuer l’impact des réservations. Chaque année, la Cie des Guides du Mékong signe un contrat avec certains hôtels répondant à ses exigences de qualité. Ces hôtels partenaires offrent des prix inférieurs au Rack rate et nous permettent d’être compétitif avec les plus grandes centrales de réservations hôtelières.

Réceptif

Un réceptif est une entreprise locale en charge des opérations -hôtel, restaurant, transport terrestre, fluvial et aériens, recrutement de guides, de chauffeurs, etc.-, au service de voyageurs, individuels ou en groupe, envoyés par une agence de voyage. Le réceptif est responsable du bon déroulement du séjour et peut intervenir pour solutionner les problèmes, le cas échéant. La majorité des voyagistes sous-traitent leurs circuits ou prestations, pris en charge sur place par le réceptif. A l’aéroport, le guide, travaillant pour le compte du réceptif, accueille généralement les voyageurs avec un panonceau au nom de l’agence de voyage.

Room service

En français ‘service en chambre’. L’hôtel assure des prestations de restauration dans votre chambre : le petit déjeuner, déjeuner, diner ou boisson peuvent être servis en chambre.

Service couverture

Dans les hôtels d’un certain standing, préparation de la chambre en fin de journée. Le personnel procède à l’ouverture du lit, dépose parfois même un petit mot gentil ‘Bonne nuit’ et une fleur sur l’oreiller !

Single room

À l’origine, chambre d’hôtel équipée d’un lit d’une personne. Aujourd’hui, il s’agit du tarif pour une personne occupant seule la chambre, qu’elle soit équipée de lits ‘Twin’ ou ‘Double Bed’ (grand lit à 2 places).

Suite

Chambre d’hôtel composée d’une ou plusieurs chambres et d’une ou plusieurs pièces supplémentaires, tel un salon. Dans les établissements de luxe, certaines suites peuvent atteindre 100 m² !

Junior suite

Même définition que la Suite, mais de taille plus réduite.

Triple room

Chambre d’hôtel équipée de trois couchages pouvant accueillir 3 personnes. La configuration peut être 3 lits individuels ou 1 lit double + 1 lit individuel.

Twin room

Chambre d’hôtel équipée de 2 lits individuels.

Voucher

Un voucher est un document émis par une agence de voyage par lequel elle s’engage à payer l’hôtelier pour les prestations hôtelières fournies à ses clients. Les prestations sont mentionnées sur le voucher. Le client de l’agence –ou le guide les accompagnant- remet le voucher à l’hôtel lors du check-in.

Chong Kneas, Kampong Phluk, Kampong Khleang : toute la vérité !

Villages sur pilotis et villages flottants près de Siem Reap

Découvrir un village du lac Tonle Sap près de Siem Reap peut être une expérience très intéressante à condition de ne pas se tromper de destination.

Chong Kneas

Village lacustre de Chong Kneas

Village lacustre de Chong Kneas

Vous aimez les prix exorbitants ? L’escroquerie en Asie est le thème de votre thèse ? Vous adorez la nourriture Coréenne ? Vous appréciez les enfants exhibant des serpents d’eau, les tristes fermes de crocodiles parqués dans de petits étangs par douzaines ? Le bateau s’arrêtera parfois dans quelques boutiques où vous seront proposés à prix fort des sacs de riz pour … nourrir les enfants.  Les habitants du village ne toucheront qu’une infime partie de l’argent dépensé pour ce périple organisé par les agences peu scrupuleuses.  La plupart des visiteurs de Chong Kneas venant de Corée, le chef du village a eu la bienveillance de construire plusieurs restaurants Coréens.

Kampong Phluk

Le déplacement vers Kampong Phluk sera plus apprécié. Vous ne verrez ici ni fermes de crocodiles ni enfants parader avec les serpents. Kampong Phluk a su garder un peu d’authenticité mais c’est un village de taille réduite rendant l’expérience très brève et souvent saturée de touristes. L’accès y est contrôlé par une société privée, privant totalement ses habitants des retombées économiques liées au tourisme.

Kampong Khleang

Pilotis et village flottant de Kampong Khleang

Pilotis et village flottant de Kampong Khleang

Kampong Khleang est le choix que nous conseillons à nos visiteurs et à tous ceux qui désirent visiter un village lacustre proche de Siem Reap. Village authentique, préservé du tourisme de masse, Kampong Khleang respire la sérénité et la tranquillité. Nous sommes souvent le seul véhicule au petit port de Kampong Khleang.
Avec ses nombreuses maisons sur pilotis, c’est aussi le plus beau des trois villages, abritant 1.800 familles. On y trouve école, pagode, clinique et tout ce qui peut être indispensable au bon fonctionnement de cette communauté. Au-delà des maisons sur pilotis, nous découvrons le véritable village flottant. Ses dizaines de maisons flottent au fil de l’eau, suivant le cycle régulier des saisons sèches et humides. Le service assurant la gestion des bateaux appartient au village, assurant les retombées économiques liées à la visite de Kampong Khleang.

Dormir chez l’habitant

La vie au village

La vie au village

Dormir chez l’habitant au Cambodge est une formidable expérience, pleine de spontanéité et d’authenticité, enrichissant votre voyage de rencontres simples, au contact étroit avec la population locale. Vous passez quelque temps avec les villageois, découvrez leur cuisine familiale et la cuisine traditionnelle khmère, participez aux tâches domestiques et parfois, pourquoi pas, aux petits travaux des champs. Votre famille d’accueil vous accompagne au marché local pour acheter le poulet, les fruits et légumes locaux. La chambre est simple, les toilettes souvent à l’extérieur de la maison.

Cette façon de visiter génère aussi quelques revenus à vos hôtes. Vous n’êtes pas seulement de passage, vous devenez acteur pour un tourisme responsable, un tourisme solidaire.

10 conseils pour visiter Angkor

Moines bouddhistes sur Angkor Wat

Moines bouddhistes sur Angkor Wat

  • Choisissez la bonne période : La haute saison touristique va de novembre à mars. Les temples sont moins visités en avril car il peut faire chaud et en mai car la mousson peut arriver. Peu de touristes fréquentent les temples de juin à septembre, saison des pluies. Il faut savoir que ces pluies ne sont jamais continuelles. La nature est verdoyante et la pierre des temples luisante. De la mi-octobre à novembre la pluie s’atténue, les touristes ne sont pas nombreux.
  • Équipez-vous : portez des vêtements aérés, prévoyez un petit imperméable, portez des chaussures légères et confortables, avec de bonnes semelles; le pavage des temples est irrégulier et peut être glissant quand il est humide. Prenez un parapluie contre la pluie ou le soleil. Une lampe électrique peut être utile pour visiter les pièces sombres. Une paire de jumelles permet d’apprécier les détails des structures en hauteur. Nous vous fournissons sur place le manuel d’exploration d’Angkor.
  • Informez-vous pour acquérir quelques notions sur l’hindouisme, le bouddhisme theravada. La plupart des guides papiers ont une section portant sur le sujet.
  • Choisissez un bon guide. Chaque temple a son histoire et ses secrets. Visitez les temples avec un guide d’Angkor ayant vocabulaire et connaissance.
  • Evitez la foule : la majorité des guides -et donc la plupart des touristes- suivent les mêmes itinéraires pour, le soir, se retrouver tous sur la colline Phnom Bakheng. Heureusement, il y a d’autre façons de visiter les temples d’Angkor.
  • Démarrez tôt le matin. La température est agréable, la lumière idéale pour la photographie.
  • Pour vous déplacer sur le site d’Angkor, préférez le tuk-tuk plutôt que le véhicule air conditionné. Les cris stridents des cigales et les parfums de la forêt d’Angkor font partie du plaisir.
  • Renoncez à vouloir tout voir. Il existe plusieurs centaines de temples sur la zone archéologique ! Préférez la qualité plutôt que la quantité.
  • Rencontrez les gens des temples : quelques enfants et leurs parents entretenant les allées donnent un peu de vie à la pierre des temples. Un sourire, une parole occasionnent parfois une rencontre, un souvenir impérissable.
  • Visitez les musées : le musée national à Phnom Penh, abritant de nombreuses pièces d’une valeur inestimable, sauvées du pillage des temples d’Angkor. A votre retour, visitez le musée Guimet à Paris.

 

Le Train Bamboo

Le Bambou Train à Battambang - CambodgeDe passage à Battambang,  ville située à l’est de Siem Reap (Angkor), ne surtout pas manquer pas le Train Bamboo ou Bamboo Train, expérience extraordinaire. Pour une poignée de dollars, embarquez le TGV des rizières, petite plate-forme de planches et bambou motorisée. Vous rencontrerez les villageois qui l’utilisent au quotidien pour transporter leurs marchandises.

Le petit chariot roule a 50 km/heures sur une voie ferrée datant de la colonisation, entretenue avec les moyens du bord. Il n’y a aucun risque, le chauffeur est prudent. Chose incroyable, lorsqu’un autre Bamboo Train arrive en face, tout le monde descend, y compris le charriot démonté en 2mn !

Tuk-Tuk Story

 

tuktuk2Le Tuk-Tuk de Siem-Reap aux lignes raffinées possède une légèreté et une élégance que ne partage pas son homologue de Phnom-Penh.

Le Tuk-Tuk de Phnom Penh est triste.
Avec ses nombreuses fautes de goût, ses panneaux publicitaires, son avancée du toit sur la tête du conducteur (oui, c’est pratique contre le soleil et la pluie, mais quelle laideur), ses roues à barreau, le carrosse s’est transformé en citrouille, en charrette d’acier où l’on peut même, c’est un comble, s’y sentir parfois enfermé.

Le Tuk-Tuk de Siem-Reap est tout autre et cette magnifique invention de l’homme mériterait d’être listée au Patrimoine Mondial de l’Humanité. C’est le moyen de transport idéal pour se déplacer sans stress. Les passagers jouissent d’une vue panoramique à 360 degrés et sont en contact étroit avec leur environnement. Très convivial, on apprécie les rencontres spontanées aux feux rouges, lorsqu’une bicyclette s’arrête tout à côté, les senteurs parfumées des allées menant aux temples d’Angkor, la caresse de l’air frais du petit matin, le chant strident des cigales annonçant une chaude journée, les premières gouttes de pluie d’un orage, que de moments de bonheur !

Toujours extrêmement vigilant, le pilote jette régulièrement un œil dans ses rétroviseurs grand-angle et guette la moindre requête de ses passagers. Cette proximité facilite la transmission des ordres : tournez à droite, tournez à gauche, ne roulez pas trop vite, arrêtez-vous là ! Chop chop !

Venons-en maintenant à la fabrication du véritable Tuk-Tuk. On dénombre plusieurs fabricants sur Siem-Reap. Si les dimensions restent strictement les mêmes d’un atelier à l’autre (101cm ou 91 cm), la qualité et le soin apporté à la fabrication sont tout autres. Le prix varie de 700 à 900 USD, selon la largeur et la finition.